« Isaac! Tu ne te rappelles pas? »

0

Parce qu’il n’y a pas que des expériences agréables en astral…

Après être devenu lucide lors d’un rêve, après avoir expérimenté plusieurs choses comme le toucher de certaines matières, la respiration sous l’eau, je décide de transformer ce rêve en sortie hors du corps et/ou voyage astral (tout dépend de où se trouve mon corps onirique, si je suis déjà sorti mais inconsciemment, alors, techniquement, c’est déjà un voyage astral).

Comme précédemment je demande qu’on me laisse tranquille et me retrouve ainsi dans le noir.
Je m’élance de la même manière que lors de la 1ère expérience. Il fait noir mais j’exerce toujours une pression sur mon corps onirique. Je ressens de fortes vibrations, comme une sensation de déplacement à grande vitesse.
Mais plusieurs longues secondes s’écoulent sans que je n’aboutisse nulle part. Au début je ne faiblis pas, mais c’est vraiment trop long alors je stoppe tout effort de déplacement.
J’atterris en un instant sur une toute petite planète sans atmosphère et pleine de cratères. Plutôt une lune ou un astéroïde… Mais je repars immédiatement car, soit je suis encore dans mon rêve, soit j’ai réalisé la sortie mais dans tous les cas je ne suis pas là où je souhaite être. Cette planète ne m’intéresse pas. En me relançant je pense à la chambre où je dors… Et je pense à « plus bas », grave erreur.

A nouveau dans le noir, sensations toujours intenses jusqu’à ce que brusquement j’entende très clairement une voix féminine appeler « Isaac! ». Ça me stoppe net, ma vue s’active et je suis projeté au pied du lit (est-ce mon lit?). Je n’ai pas vraiment le temps de vérifier où je me trouve mais j’ai la nette sensation d’être dans la bonne chambre, même alors que certaines choses semblent un peu différentes. Mais il fait très sombre et… je ne suis pas seul, j’en suis sûr. D’ailleurs je me souviens avoir pensé « C’est pas vrai! il y a des esprits chez O. » (ma compagne)

« Isaac! » 

Une femme se précipite vers moi et tente de m’enlacer. Son visage est dissimulé par l’ombre de ses cheveux; je distingue tout au plus sa bouche. J’amorce un pas de recul, mais c’est inutile, elle réussit à m’enlacer de force, et je ne me débats pas, tétanisé par la surprise. Elle est plus petite que moi. Je ressens son contact sous mes doigts, je touche ses cheveux. Je ne sais pas bien pourquoi, peut-être par compassion ou empathie, je l’entoure moi aussi de mes bras aussi.

Je demande : « Qui êtes-vous? » avec une voix qui semble venir du fond de la gorge, une sorte de mélange de chuchotement et de voix rauque.

Aucune réponse.

Tandis que je réitère ma question elle finit par répondre : « Tu ne te rappelles pas? »
-Non! Qui êtes-vous?!
Et là elle me lance, sans aucune haine, mais plutôt sur un ton de tristesse ou de désarroi : « Je te déteste ».
Le timbre de sa voix est très particulier, plutôt dans les aigus, et toujours sur un ton assez incisif.
Déstabilisé, je lui dis :
« Je suis encore dans mon rêve n’est-ce pas? »
– Non…
– Si si j’en suis sûr!

Mais honnêtement, j’ai dit ça pour tenter de me rassurer parce que ça ne ressemblait pas à un rêve, les sensations étaient intenses.
De manière générale je percevais une vibration plus lente que d’ordinaire, la vague impression d’être à une autre époque dans le passé (XVIIe peut-être). Mais surtout je percevais d’autres ombres plus menaçantes, se déplaçant lentement.

J’ai pris peur et j’ai été violemment tiré en arrière. Je me suis réveillé paralysé comme à l’accoutumé.

Cette expérience va avoir un gros impact sur mes expériences futures dans lesquelles je serai à nouveau confronté à cette entité. Cela va même prendre des proportions inattendues.

0
« »

© 2017 Explorateur Astral. Theme by Anders Norén.

RSS
Follow by Email
Facebook
Facebook
Google+
http://explorateurastral.fr/isaac/
Twitter