Premier Contact avec l’invisible

0

Cette année là j’ai eu 30 ans et ma toute première expérience astrale. Il ne me reste aucun détail du rêve dans lequel j’ai pris conscience, je n’ai rien noté, je ne me souviens que de ce qu’il s’est passé ensuite et c’était, pour le moins, fabuleux.

Je prends conscience dans un rêve (la 1ère fois depuis une bonne dizaine d’année) dans lequel plusieurs personnes en liesse m’entourent. Je leur demande de me laisser tranquille car je veux tenter un « Voyage Astral ».

En effet, 10 ans auparavant j’avais plusieurs fois tenté l’expérience en vain. Malgré quelques rêves prélucides, découragé, j’avais pensé que, soit le voyage astral n’existait tout simplement pas et les expérienceurs étaient des affabulateurs, soit qu’à 18 ans je n’étais pas encore mûr pour un tel voyage. La trentaine serait peut-être ce fameux cap de maturité à passer. Et finalement j’ai rangé tout ça dans une case de ma mémoire et je l’ai refermée, jusqu’à cette nuit-là.

Donc après avoir fait disparaître tous ces troubles-fête, et étant maintenant dans le noir absolu, je décide de tenter de sortir de mon corps. Instinctivement j’exerce une pression, de toutes mes forces, vers le haut sur mon corps onirique.
Je ressens d’abord un décollage lent, léger, j’ai l’impression de passer de la position allongée à verticale mais je suis toujours dans le noir. Et soudain, une fois à la verticale, je pars! Vers le haut! Très vite!
Pendant cette phase je suis dans un tunnel, qui passe du sombre à une clarté absolue. Je sens des vibrations dans tous les atomes de mon être (ce corps est-il constitué d’atomes?). C’est la 1ère fois que j’éprouve cette sensation qui me donne l’impression d’une grande vélocité. Mais il ne s’agit pas d’un déplacement géographique, je le comprendrai bien plus tard.

« Pendant cette phase je suis dans un tunnel, qui passe du sombre à une clarté absolue. »

Sur le moment ça ne m’effraie pas, ça me semble même normal, je devine que ce doit être un effet de la sortie (en réalité c’est plus complexe que cela). Donc je continue.

Au bout du tunnel, je stoppe net et flotte (au centre d’une sphère?) au milieu de couleurs d’une pureté jamais rencontrées, ni même imaginées, auparavant. Je me rappelle avoir pensé « ça y est j’y suis arrivé! Alors c’est ça? »Je flotte mais ne parviens pas vraiment à me mouvoir… Mais je suis bien… Jusqu’à ce que je sente une main me tirer le bras. Alors je me mets à tourner sur moi-même pour voir qui me tient, mais je ne vois rien, bien que j’ai l’impression de voir à 360° ou presque (j’ai conscience d’une vision élargie, mais sans repère fixe, il n’y avait que des volutes de couleurs, je ne peux savoir exactement à quel point)… Alors je prends peur, et me réveille, le souffle court, les sens recouvrés les uns après les autres.
Après avoir retrouvé le sens du toucher, je comprends que je me tenais moi-même le bras car j’étais allongé sur le ventre les mains jointes sous l’oreiller. J’ai donc mélangé les sensations physiques avec les sensations astrales. Et cela se reproduira parfois…

– Cet endroit lumineux, je n’y suis retourné qu’une seule fois jusqu’à présent.
– En réalité j’ai fait preuve d’une très grande maladresse. Mon objectif ayant été simplement de sortir de mon corps, exercer tant de pression m’a emmené bien plus loin.

0
« »

© 2017 Explorateur Astral. Theme by Anders Norén.

RSS
Follow by Email
Facebook
Facebook
Google+
http://explorateurastral.fr/premier-contact-avec-linvisible/
Twitter